Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SALAIRES

100---copie-1.jpg

Recherche

Salaires : + 100 €

salaires-logt-social.jpg

Bienvenue

 
Dessin de Pierre Corneloup

Bonjour,
Vous avez ouvert les fenêtres et vous avez donc poussé la porte pour entrer dans votre espace "logement social".
Vous allez découvrir que notre "habitat" est composé de plusieurs pièces :
- Une pour les ESH et Coopératives,
- Une pour les OPH,
- Une pour les 2 dernières années de référence qui vous serviront pour parcourir toute notre actualité comme les différents réunions et comptes-rendus qui y sont faits, nos tracts, les textes de loi (ordonnances, décrets, circulaires, etc.), informations diverses et diverses réflexions et propositions faites aussi par notre collectif logement.

Une chose importante : si vous avez des suggestions, des idées et des propositions à nous faire, surtout, n’hésitez pas, envoyez-nous un mail à l'adresse suivante: cgt.logement@free.fr.


Nous vous invitons à vous inscrire à la newsletter comme cela vous serez informé chaque fois qu'un nouvelle article sera mis sur le blog.

Maintenant, votre visite peut commencer... A bientôt.

6 septembre 2015 7 06 /09 /septembre /2015 22:38
Céline Carez | 06 Sept. 2015, 17h56 | MAJ : 06 Sept. 2015, 17h56

 
Illustration Commission d’attribution des HLM boulevard Morland
Illustration Commission d’attribution des HLM boulevard Morland (LP/C.C.)

 

Une petite révolution dans les coulisses des attributions des HLM ! La Ville va inviter les Parisiens à siéger aux commissions ! Les habitants pourront pénétrer dans l’antre de la Direction du logement et de l’habitat, sorte de bunker municipal situé boulevard Morland (IVe) et s’asseoir à la table… comme observateurs.

 

 

C’est ici, que tous les vendredis se joue la « grande messe » qui permet de choisir les heureux élus parmi les 120 000 demandeurs de logement social parisiens… « Nous voulons en finir avec l’ère du soupçon, lance Ian Brossat (PC), l’adjoint d’Anne Hidalgo, chargé du logement dont le maître mot est la « transparence ». L’élu dit comprendre « le trouble des Parisiens » dans le dossier HLM et veut « mettre en place tous les garde-fous pour contourner les passe-droits » et « tourner la page ».

Vendredi, la nouvelle laissait Guylaine quelque peu dubitative… Cette Parisienne, demandeuse de logement depuis plus de 9 ans sans qu’aucune proposition ne lui ait été faite, mère célibataire, deux enfants à charge, secrétaire en CDI, reconnaît « quand même une avancée, même s’il y aura toujours des gens qui grugeront et toujours des passe-droitsparce que la situation du logement à Paris est tellement tendue ! ». La jeune femme n’exclut toutefois pas de se porter candidate à l’une de ces commissions d’un nouveau genre. « On ne peut pas râler et en même temps refuser d’y participer quand les portes s’ouvrent ».

Une ouverture aux Parisiens cet automone

L’« ouverture » est prévue cet automne, « avant la fin de l’année », promet l’élu. Seul bémol… Elle ne s’appliquera qu’au quota HLM de la Ville, soit seulement un tiers des HLM parisiens, les deux autres tiers étant l’Etat et Action Logement (anciennement 1 % patronat).

Pour l’instant, Paris n’a pas encore défini les modalités précises de cette ouverture. « Nous y réfléchissons. Nous ne savons pas encore si nous ferons un tirage au sort pour les personnes intéressées ou si nous procéderons à une inscription sur Internet ». Ce qui fait dire à Philippe Goujon, président de la Fédération LR de Paris, qui n’est cependant « pas hostile sur le principe » : « Je ne vois pas comment et sur quels critères les personnes seront choisies ! ». Et à Jérôme Dubus, conseiller de Paris et secrétaire national de LR d’enfoncer le clou : « Si dans les observateurs, il y a des demandeurs de logement, il y a un conflit d’intérêt et un problème : c’est à peu près comme si vous demandiez à un chômeur d’assister à une réunion chez Pôle emploi où on attribuerait des emplois ! ». L’élu calcule que si les demandeurs de logement en sont exclus et « sachant qu’à Paris, il y a plus de 120 000 demandeurs de HLM, il ne va pas rester grand monde ! ».

Pas de quoi décourager Ian Brossat qui se réjouit de cette « avancée ». Dans cette volonté affichée de « transparence », le Monsieur logement de la mairie de Paris espère « uniformiser le systèmede scoring » (les critères qui permettent d’attribuer les logements). Et attend que le sujet s’invite chez les parlementaires à l’automne. « L’Etat réfléchit à l’appliquer sur son propre contingentHLM ».

Des méthodes de plus en plus transparentes

Avant 2001, sous les mandatures Chirac-Tiberi, les attributions HLM, étaient décidées au cabinet du maire avec membres de l’Hôtel de Ville et des mairies d’arrondissement.

A partir de 2001, le nouveau maire socialiste Bertrand Delanoë créé les commissions d’attribution avec des élus de la majorité et de l’opposition siégeant ainsi que des représentants d’associations de locataires et d’Emmaüs.

En mars 2014, Ian Brossat introduit l’anonymat dans les dossiers des candidats. Depuis octobre dernier, l’élu au logement a créé le « scoring », dans les onze arrondissements de gauche. Ce système de points par dossier a pour but de les hiérarchiser selon des critères objectifs : situation familiale, ancienneté de la demande, ressources, handicap…

Partager cet article

Repost 0
Published by Collectif Logement CGT
commenter cet article

commentaires

Pages

Service Public du logement

j-aime-HLM-SP.jpg

 

Soyons connectés !!!

Inscrivez-vous.jpgPour être informé chaque fois qu'un article est mis sur le blog,
inscrivez vous ci dessous en indiquant votre adresse émail.

Histoire des structures de la CGT

Voir la vidiéo en cliquant sur le lien suivant : link

structures-CGT.JPG