Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SALAIRES

100---copie-1.jpg

Recherche

Salaires : + 100 €

salaires-logt-social.jpg

Bienvenue

 
Dessin de Pierre Corneloup

Bonjour,
Vous avez ouvert les fenêtres et vous avez donc poussé la porte pour entrer dans votre espace "logement social".
Vous allez découvrir que notre "habitat" est composé de plusieurs pièces :
- Une pour les ESH et Coopératives,
- Une pour les OPH,
- Une pour les 2 dernières années de référence qui vous serviront pour parcourir toute notre actualité comme les différents réunions et comptes-rendus qui y sont faits, nos tracts, les textes de loi (ordonnances, décrets, circulaires, etc.), informations diverses et diverses réflexions et propositions faites aussi par notre collectif logement.

Une chose importante : si vous avez des suggestions, des idées et des propositions à nous faire, surtout, n’hésitez pas, envoyez-nous un mail à l'adresse suivante: cgt.logement@free.fr.


Nous vous invitons à vous inscrire à la newsletter comme cela vous serez informé chaque fois qu'un nouvelle article sera mis sur le blog.

Maintenant, votre visite peut commencer... A bientôt.

9 janvier 2017 1 09 /01 /janvier /2017 00:14

Clamart lance le logement social à points

>Île-de-France & Oise>Hauts-de-Seine>Clamart|Anthony Lieures|08 janvier 2017, 19h50|0
Clamart, quartier Trivaux-La Plainte. Désormais, chaque demandeur de logement HLM se verra attribuer un nombre de points selon une trentaine de critères. LP/P. A
 
 

Partout en Ile-de-France, décrocher un appartement relève souvent du chemin de croix. Avec, souvent, des soupçons de favoritisme, lorsque le demandeur se voit notifier un refus. Pour tenter d’y remédier, l’office HLM de Clamart a décidé de mettre en place, ce mois de janvier, un système d’attribution à points. Comme à Rennes (Ille-et-Vilaine), Palaiseau (Essonne), et dans plusieurs arrondissements de Paris.

« Très souvent, les demandeurs ne comprennent pas pourquoi pas ils n’ont pas obtenu leur logement, car ils considèrent leur situation très urgente », justifie le maire (LR) et président de Clamart Habitat, Jean-Didier Berger. L’élu avait fait de cette mesure une promesse de campagne en 2014. « Compte tenu de ce qui s’est passé dans notre ville, ce système apportera une garantie de transparence pour le public », assure-t-il. Allusion à la condamnation de l’ex-maire (PS) et sénateur, Philippe Kaltenbach : en 2015, poursuivi pour avoir reçu de l’argent en échange de l’attribution d’un logement HLM, il a écopé de deux ans de prison, dont un ferme. Décision qu’il contestera en appel à Versailles, en mai prochain.

 

 

 

Désormais, chaque demandeur se verra attribuer un nombre de points selon une trentaine de critères. Et si sa demande est refusée, il saura quel est le score de la personne qui a décroché le logement à sa place.

 

 

 

 

LP/Infographie

 

Le nombre de points de chaque demandeur sera calculé sur une trentaine de critères, comme le motif de la démarche, son ancienneté, mais aussi la qualité de l’entretien de son logement social actuel (s’il en a un), ou encore… la bonne entente avec ses voisins ! Si une procédure est, par exemple, engagée contre le locataire pour des « troubles graves », dix points de pénalité lui seront affectés. S’il a, en revanche, été victime de violences familiales, son dossier bénéficie de sept points.

Mais attention, le score pourra toujours évoluer une fois le dossier sélectionné -avec deux autres- devant la commission d’attribution. Celle-ci sera à même de pouvoir revoir les notes, « au cas par cas, de façon justifiée ». « L’objectif n’est pas de déshumaniser le système, car une démarche sociale reste avant tout humaine », promet Jean-Didier Berger, qui compte 3 000 habitants de Clamart inscrits sur les listes d’attente HLM.

« Chiffrer le véritable degré d’urgence de la demande »

Au conseil d’administration de Clamart Habitat, la grille à points a convaincu les représentants des locataires. « C’est une mesure qui permet de chiffrer le véritable degré d’urgence de la demande, apprécie Marcelle Moussa, présidente de l’antenne de l’Unli (Union nationale des locataires indépendants). Parfois, quelqu’un peut avoir une demande de logement très ancienne, mais il n’a pas forcément un besoin urgent. » De son côté, le groupe d’opposition Clamart Citoyenne appellait à la mise en place de ce système « transparent » depuis trois ans. « À condition, bien sûr, que sa mise en œuvre soit, elle aussi, transparente », prévient Pierre Carrive, qui regrette néanmoins que l’opposition n’ait pas été associée.

Partager cet article

Repost 0
Published by Collectif Logement CGT
commenter cet article

commentaires

Pages

Service Public du logement

j-aime-HLM-SP.jpg

 

Soyons connectés !!!

Inscrivez-vous.jpgPour être informé chaque fois qu'un article est mis sur le blog,
inscrivez vous ci dessous en indiquant votre adresse émail.

Histoire des structures de la CGT

Voir la vidiéo en cliquant sur le lien suivant : link

structures-CGT.JPG