Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

Recherche

Fier.e.s de travailler pour le service public du logement

 

 

7 juillet 2020 2 07 /07 /juillet /2020 10:37

La préfecture de Seine-Saint-Denis a demandé à l’OPH d’annuler sa délibération actant l’exonération d’un mois de loyer pour ses locataires. Elle estime qu’elle est contraire au « principe d’égalité devant le service public ».

 Bobigny, avril 2020. L’OPH de Bobigny compte 4 000 logements.

Fin du feuilleton pour l'exonération de loyer des 4 000 foyers locataires au sein de l'Office public de l'habitat de Bobigny. D'après l'Agence France Presse, la préfecture de Seine-Saint-Denis a finalement retoqué la délibération qui avait été votée le 20 mai au conseil d'administration du bailleur public pour exonérer d'un mois de loyer ses locataires afin de les aider à surmonter la crise économique liée au Covid-19.

Elle est jugée « irrégulière » par le représentant de l'Etat

Dans un courrier adressé le 26 juin à l'ancienne municipalité (UDI), qui était à l'origine de cette mesure, le préfet de la Seine-Saint-Denis estime que cette délibération est « contraire au principe d'égalité devant le service public ». « L'attribution versée à l'OPH ne concerne que les locataires dudit office, et non l'ensemble des résidents dans un logement social sur le territoire de la commune », écrit-il. Il la juge donc « irrégulière, car elle ne répond pas aux besoins de la population dans son ensemble ».

Dans un second courrier adressé à la direction de l'OPH le 26 juin, le préfet demande le retrait de cette délibération. « On est déçu, mais on s'en doutait un peu comme le président de l'OPH s'était dans un premier temps opposé à cette mesure », témoigne un habitant.

L'OPH en plein plan de redressement

S'il a en effet voté la mesure en conseil d'administration, Jonathan Berrebi avait pourtant exprimé ses réserves sur cette exonération dans un courrier adressé en avril à ses résidents. Il y avait notamment évoqué la situation financière compliquée de l'OPH, en plein plan de redressement.

C'est en fait la mairie qui avait en premier annoncé cette exonération via un communiqué publié sur son site Internet en avril. Elle avait ensuite indiqué que l'exonération serait sans doute effectuée sous forme de reversement de quittance fin juin.

L'opposition communiste, qui a remporté la mairie le 28 juin, avait de son côté dénoncé les dérives électoralistes de cette mesure proposée à quelques semaines du second tour des élections municipales.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pages

Service Public du logement

j-aime-HLM-SP.jpg

 

Soyons connectés !!!

Inscrivez-vous.jpgPour être informé chaque fois qu'un article est mis sur le blog,
inscrivez vous ci dessous en indiquant votre adresse émail.

Histoire des structures de la CGT

Voir la vidiéo en cliquant sur le lien suivant : link

structures-CGT.JPG