Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Recherche

Fier.e.s de travailler pour le service public du logement

 

 

10 novembre 2020 2 10 /11 /novembre /2020 20:27

Reconfinement : le bailleur social 13 Habitat note une forte hausse des loyers impayés

 - 
Par , France Bleu Provence

En cette nouvelle période de confinement, l'office HLM 13 Habitat enregistre une forte hausse des loyers impayés à Marseille. Les locataires, souvent au chômage partiel, n'ont plus les moyens de payer et se retrouvent en grande difficulté.
Des dispositifs d'aide sont mis en place pour aider les locataires à payer leur loyer.
Des dispositifs d'aide sont mis en place pour aider les locataires à payer leur loyer. © Maxppp - Frédéric SPEICH

Lors du premier confinement au printemps les impayés avaient fortement augmenté. Pour 13 Habitat, plus d'un million d'euros d'impayés ont été enregistrés, soit 20% de plus qu'en période normale. Les personnes les plus touchées sont celles qui sont mises au chômage partiel et qui ont des difficultés à payer des loyers même minimes, d'autres sont brutalement au chômage et doivent attendre plusieurs mois avant de toucher leurs indemnités.

 

Après le déconfinement, la hausse s'est calmée, les locataires qui avaient retrouvé une activité ont pu à nouveau payer leur loyer mais depuis le reconfinement la courbe repart à la hausse explique Lionel Royer-Perreaut, président de l'office HLM 13 Habitat et maire Les Républicains des 9e et 10e arrondissements de Marseille : "On reconstate un début d'impayés depuis plusieurs jours". Pour accompagner ces locataires en difficultés, 13 habitat propose plusieurs dispositifs d'aide mais pas de geler les loyers. 

"Je suis contre le principe de la suspension des loyers parce que ça ne fait que reporter la charge sur le locataire plus tard. Nous proposons une sorte d'étalement des loyers et puis il existe un certain nombre de dispositifs. L'idée c'est de permettre aux locataires d'y accéder." - Lionel Royer-Perreaut

Le bailleur social 13 Habitat fait aussi face à une forte hausse des demandes de logements sociaux, Lionel Royer-Perreaut parle d'un "effet ciseau". Il y a d'une part beaucoup moins de départs à cause du confinement car il est compliqué aujourd'hui de se projeter dans un nouveau logement, mais en parallèle, les personnes victimes de la crise, elles, ont besoin d'un logement social. Une précarité qui augmente et entraîne aussi une grande inquiétude auprès des habitants, notamment dans les 9e et 10e arrondissements de Marseille, où le confinement n'est pas très bien vécu. 

"Il y a beaucoup d'inquiétude, les gens ont peur et ça se traduit aussi par beaucoup d'agressivité. Il y a des contraintes, des limitations de liberté. On est un pays et un peuple qui n'avait pas subi ces privations de liberté depuis longtemps."

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pages

Service Public du logement

j-aime-HLM-SP.jpg

 

Soyons connectés !!!

Inscrivez-vous.jpgPour être informé chaque fois qu'un article est mis sur le blog,
inscrivez vous ci dessous en indiquant votre adresse émail.

Histoire des structures de la CGT

Voir la vidiéo en cliquant sur le lien suivant : link

structures-CGT.JPG