Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Recherche

Fier.e.s de travailler pour le service public du logement

 

 

6 mars 2021 6 06 /03 /mars /2021 20:24

DONNÉES 5 mars 2021

En moyenne, les femmes gagnent 23 % de moins que les hommes. À temps de travail équivalent, elles touchent 16,8 % de moins que les hommes. Plus on s’élève sur l’échelle des salaires, plus les écarts entre femmes et hommes sont grands.

 

Tous temps de travail confondus, les femmes gagnent en moyenne 1 515 euros net par mois, les hommes 1 968 euros net, selon les données 2017 de l’Insee. Ces montants portent sur l’ensemble des salariés : des personnes qui travaillent toute l’année à temps complet et d’autres qui travaillent à temps partiel ou par intermittence. L’écart entre femmes et hommes est de 453 euros par mois en moyenne. Les femmes touchent 23 % de moins que les hommes. Ou encore, ce qui revient au même, les hommes reçoivent 30 % de plus que les femmes (voir encadré ci-dessous).

Revenu salarial moyen selon le sexetous temps de travail confondusHommesFemmes05001 0001 5002 0002 500
Salaires mensuels nets moyens, tous temps de travail confondus. Lecture : les femmes ont un revenu salarial moyen inférieur de 23 % à celui des hommes tous temps de travail confondus.
Source : Insee – Données 2017 – © Observatoire des inégalités
 
GRAPHIQUE       DONNÉES
En équivalent temps plein

Pour annuler l’effet du temps partiel et des heures supplémentaires, on compare les salaires sur la base de 35 heures hebdomadaires, les « salaires en équivalent temps plein ». Pour un temps plein, le salaire mensuel net moyen des hommes est de 2 547 euros en 2018, celui des femmes de 2 118 euros. En moyenne, les femmes gagnent alors 429 euros de moins que les hommes, soit 16,8 % de moins. Ou encore, les hommes touchent en moyenne un salaire supérieur de 20,3 % à celui des femmes.

Unité : eurosSalaire net moyen selon le sexeen équivalent temps pleinHommesFemmes01 0002 0003 000
Salaires mensuels nets moyens en équivalent temps plein. Lecture : les femmes gagnent en équivalent temps plein 16,8 % de moins que les hommes.
Source : Insee – Données 2018 – © Observatoire des inégalités
 
GRAPHIQUE       DONNÉES

 

 

Dans quel sens mesurer les inégalités hommes-femmes ? Un peu de mathématiques appliquées aux inégalités
L’écart de salaires entre les femmes et les hommes est, dans l’immense majorité des cas, présenté du point de vue masculin. On mesure combien les femmes touchent de moins que les hommes. Dans notre calcul basé sur les chiffres de l’Insee, lorsque les hommes touchent 100, les femmes reçoivent 83,2 (2 118 ÷ 2 547). Elles perçoivent ainsi 100 - 83,2 = 16,8 de moins. Rapporté aux 100 des hommes, cela fait 16,8 % en moins.

Mais rien n’empêche de voir les choses autrement : du point de vue des femmes ! Si l’on rapporte l’écart de 16,8 aux 83,2 des femmes, cela fait 16,8 ÷ 83,2 = 20,3 %. Les hommes touchent donc 20,3 % de plus que les femmes. Si on arrive à un résultat différent, c’est parce que les pourcentages ne sont pas réversibles, car ils ne s’appliquent pas à la même base de départ. Baissez un prix de 50 % pour un bien de 100 euros, vous l’avez à 50 euros. Augmentez-le de 50 %, et le voilà à 75 euros (car 50 % de 50 euros = 25 euros).

Aucune des deux méthodes n’est plus « juste » ou meilleure. Mais il est frappant de constater que celle qui aboutit au chiffre le plus faible s’est imposée dans le débat public.
Des écarts plus grands en haut de l’échelle des salaires

Plus on progresse dans l’échelle des salaires, plus l’écart entre les femmes et les hommes s’agrandit. Selon les dernières données disponibles (Insee 2018), toujours en équivalent temps plein, les 10 % des femmes les moins bien rémunérées ont un salaire maximum inférieur de 5 % à celui des hommes (1 247 euros contre 1 319 euros). Le salaire minimum des 10 % des femmes les mieux rémunérées est inférieur de 19 % à celui des hommes (soit 3 314 euros pour les femmes contre 4 107 euros pour les hommes). Au niveau médian, les femmes gagnent un salaire inférieur de 12 %, ce qui représente un écart de 235 euros par mois avec leurs homologues masculins.

Écarts de salaires selon le sexe et le niveau de rémunération
Salaires mensuels nets en équivalent temps plein
Unité : euros
  Hommes
en euros
Femmes
en euros
Ensemble
en euros
Écart
en euros
Écart
en %
10 % des salariés gagnent moins de… 1 319 1 247 1 282 - 72 - 5
20 %... 1 480 1 363 1 423 - 117 - 8
30 %... 1 626 1 471 1 552 - 155 - 10
40 %... 1 786 1 590 1 697 - 196 - 11
50 %... 1 972 1 737 1 871 - 235 - 12
60 %... 2 205 1 928 2 088 - 277 - 13
70 %... 2 530 2 186 2 383 - 344 - 14
80 %... 3 056 2 569 2 848 -487 - 16
90 %… 4 107 3 314 3 776 - 793 - 19
5 % des salariés gagnent plus de… 5 428 4 198 4 932 - 1 230 - 23
1 %... 10 480 7 124 9 172 - 3 356 - 32
 
Ensemble 2 547 2 118 2 369 - 429 - 17
Salaires nets mensuels en équivalent temps plein.
Lecture : 50 % des femmes ont un salaire inférieur à 1 737 euros par mois (en équivalent temps plein). Ce salaire médian est inférieur de 12 % à celui des hommes.
Source : Insee – Données 2018 – © Observatoire des inégalités

Les inégalités de salaire entre les sexes sont les plus fortes chez les cadres supérieurs, donc parmi les salaires les plus élevés : les femmes cadres gagnent 18 % de moins que les hommes cadres. À l’inverse, l’écart le plus faible est constaté parmi les employés (- 6 %), une catégorie majoritairement féminine.

Les écarts de salaire à temps plein traduisent principalement le fait que les femmes sont moins nombreuses que les hommes dans les positions professionnelles les mieux rémunérées. Tout se passe comme si un « plafond de verre » empêchait les femmes d’atteindre les postes aux hauts et très hauts niveaux de salaires, et comme si les métiers majoritairement féminins étaient systématiquement moins valorisés. Mais ces écarts reflètent aussi, pour une part, des discriminations salariales entre femmes et hommes, plus ou moins conscientes.

Salaires nets mensuels selon le sexe et la catégorie sociale
  Hommes
en euros
Femmes
en euros
Ensemble
en euros
Écart femmes/hommes
en %
Cadres supérieurs 4 511 3 683 4 214 - 18
Professions intermédiaires 2 500 2 180 2 353 - 13
Employés 1 762 1 655 1 690 - 6
Ouvriers 1 821 1 555 1 774 - 15
Ensemble 2 547 2 118 2 369 - 17
 
Écart employés/cadres (en euros) - 2 749 - 2 028 - 2 524  
Écart employés/cadres (en %) - 61 - 55 - 60  
Salaires nets en équivalent temps plein. Lecture : les employés gagnent en moyenne 2 500 euros de moins par mois que les cadres, en équivalent temps plein, soit 60 % de moins.
Source : Insee – Données 2018 – © Observatoire des inégalités

Voir également sur notre site :

Photo / © apops - Fotolia.com

 

Les inégalités de salaires entre les femmes et les hommes : état des lieux
Partager cet article
Repost0

commentaires

Pages

Service Public du logement

j-aime-HLM-SP.jpg

 

Soyons connectés !!!

Inscrivez-vous.jpgPour être informé chaque fois qu'un article est mis sur le blog,
inscrivez vous ci dessous en indiquant votre adresse émail.

Histoire des structures de la CGT

Voir la vidiéo en cliquant sur le lien suivant : link

structures-CGT.JPG