Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Recherche

Fier.e.s de travailler pour le service public du logement

 

 

3 septembre 2021 5 03 /09 /septembre /2021 20:11
Pouvoir d'achat : Un « très bon bilan social »… ça dépend pour qui
Un « très bon bilan social »… ça dépend pour qui
Vendredi 3 Septembre 2021

La ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, vante dans Le Parisien les mérites de la politique gouvernementale notamment sur la « hausse du pouvoir d’achat ». À croire qu’en Macronie, les inégalités n’existent pas.

 

« Nous avons un très bon bilan social, que nous allons défendre comme tel. » Au jeu du poker menteur, la ministre en charge du Logement, Emmanuelle Wargon pourrait postuler au titre de championne. « Je pense à la baisse du chômage, à la hausse du pouvoir d’achat, au soutien exceptionnel à l’emploi pendant la crise, à l’hébergement des sans-abri, au congé paternité, au Ségur de la Santé, au dédoublement des classes… », liste-t-elle comme thèmes à vanter auprès des « électeurs de sensibilité de gauche » en vue de 2022.

Arrêtons-nous une minute sur le satisfecit concernant le pouvoir d’achat. Avec une lecture distraite, les chiffres de l’Insee valident la sortie de la ministre. Ainsi selon l’institut, le pouvoir d’achat des ménages aurait augmenté de 0,4 % en 2020, et même de 1,8 % en 2021. « Si on s’en tient aux données de l’Insee, on aurait donc tendance à penser que tout va pour le mieux, mais les indicateurs macroéconomiques ont leurs limites », rappelle justement – et concomitamment aux déclarations de la ministre — Pierre Madec, économiste à l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), dans le Monde. « En réalité, les ménages ont subi la crise de façon très hétérogène. (…) Certaines fractions de la population se disent aujourd’hui que les choses ne vont pas si bien que ça et, pour elles, la question du pouvoir d’achat va effectivement se poser », poursuit-il. D’ailleurs, les chiffres de l’Insee montrent aussi que le recours à l’aide alimentaire a bondi de 7 points entre 2019 et 2020…

Emmanuelle Wargon n’a pas non plus l’air d’avoir pris connaissance de la note de France Stratégie, le bureau d’analyse rattaché au cabinet du premier ministre, du 31 août qui explique pourquoi alors que statistiquement le niveau de vie des Français augmente, l’argent réellement disponible pour les ménages se réduit à vue d’œil. La faute aux factures de dépenses contraintes qui ne cessent de flamber. À commencer par… le logement ! (lire Inégalités. Quand se loger empêche de consommer…). Le lendemain de cette publication, le 1 er septembre, ce sont les factures de gaz qui ont à nouveau augmenté de 8,7 % alors que 3,5 millions de ménages, selon les données officielles, sont déjà en « situation de précarité énergétique ».

Si le « bilan social » est « très bon », ça dépend donc pour qui. Parce que les plus aisés de nos concitoyens, eux, n’ont en effet rien à redire. À l’instar des 500 plus grandes fortunes de France qui ont vu leur patrimoine augmenté de 30 % en un an, pour frôler les 1 000 milliards d’euros, selon le dernier classement Challenges (lire Inégalités. Ces familles qui valent 1 000 milliards).

Julia Hamlaoui

Partager cet article
Repost0

commentaires

Pages

Service Public du logement

j-aime-HLM-SP.jpg

 

Soyons connectés !!!

Inscrivez-vous.jpgPour être informé chaque fois qu'un article est mis sur le blog,
inscrivez vous ci dessous en indiquant votre adresse émail.

Histoire des structures de la CGT

Voir la vidiéo en cliquant sur le lien suivant : link

structures-CGT.JPG