Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Recherche

Fier.e.s de travailler pour le service public du logement

 

 

5 octobre 2021 2 05 /10 /octobre /2021 20:42
Journées mondiales zéro expulsion

Appel à la mobilisation en solidarité !

 

Alors que le COVID 19 continue de frapper fort, notamment dans les quartiers populaires et dans le Sud, au fur et à mesure que les moratoires expirent, un tsunami d'expulsions frappe presque partout, sans que les politiques publiques de logement social nécessaires soient mises en œuvre entre-temps.

Expulser les habitants, c'est comme licencier les travailleurs : la restauration de l'ancien ordre injuste du néolibéralisme a besoin des précaires et des déraciné-e-s pour ne pas être entravée dans la course de l'économie financiarisée, alimentée par la spéculation immobilière et foncière, au détriment des personnes, des communautés, du climat et de l'environnement.

Une économie financiarisée qui inonde de flots d'argent la relance des politiques de développement illimitées, celles-là même qu'encourage le Nouvel Agenda Urbain d'Habitat 3, auquel nous avions opposé l'Agenda Solidaire des Habitants en 2016. Les vautours de la financiarisation de l'économie, prêts à profiter des dettes privées et publiques que cette crise est en train d'accumuler.

 

Ces politiques, y compris celles faussement "vertes", exacerbent l'autoritarisme, le patriarcat, la discrimination sexuelle, le racisme et la criminalisation des militant-e-s des droits humains.

Il s'agit de violations très graves des droits humains qui exacerbent la crise migratoire provoquée par les guerres et les inégalités entre le Nord et le Sud.

 

Halte ! Basta ! Stop ! Le changement doit se faire maintenant !

 

Au cours des 21 derniers mois, des milliers de militant-e-s de tous les continents se sont mobilisé-e-s. Les 6 premières sessions de l'Assemblée Mondiale Virtuelle des Habitants ont été un espace essentiel de convergence des ré-existences pour faire face à la crise des politiques néolibérales révélée par la pandémie. Nous avons partagé des expériences, renforcé la solidarité locale-globale, construit des alliances, obtenu des résultats, notamment contre les expulsions, et jeté les bases de politiques alternatives pour la défense du logement et du territoire.

Nous avons défendu les militant-e- s et honoré celles et ceux qui sont tombé-e-s dans cette bataille très dure.

 

Nous appelons à la mobilisation des organisations populaires lors des Journées Mondiales Zéro Expulsions tout au long du mois d'Octobre !

 

Il est temps de renforcer la stratégie et la convergence des luttes pour la ré-existence des mobilisations locales, nationales et internationales.

Au cœur des Journées, les Re-Existences des habitants, c'est-à-dire les Résistances aux effets de la crise et aux forces puissantes qui voudraient que nous soyons au contraire "résilients", adaptés, pour revenir à une normalité insoutenable.

Nous voulons obtenir des résultats concrets pour faire face à l'urgence et mettre en œuvre des politiques de logement, des territoires et des services publics, l'alternative au néolibéralisme.

Nous voulons aider à faire face à la restauration de l'ancien ordre injuste du néolibéralisme.

 

Résister pour exister, grâce à des politiques alternatives au néolibéralisme : pour le droit à la santé, au logement et à la sécurité foncière, pour le droit à la ville et à la protection sociale. 

 

Nous demandons instamment aux gouvernements de respecter les obligations légales du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels, en particulier l'article 11 (droit au logement) et l'article 12 (droit à la protection de la santé) : 
 

  • Moratoire mondial sur les expulsions
  • Réduction des coûts du logement et contrôle public du marché du logement
  • Défense et développement du secteur du logement public et de la production sociale de l'habitat, notamment pour les sans-abri
  • Financement public de ces politiques par la taxation des rentes foncières et la renégociation/annulation de la dette souveraine, notamment avec le FMI et la Banque Mondiale.
  • Défense des biens communs, des territoires et des personnes qui y vivent
  • Respect et protection des militant-e-s des droits humains engagé-e-s dans la lutte pour le droit au logement, à la terre et à la ville.

 

Nous appelons les organisations de travailleurs, les ONG, les autorités locales et les gouvernements progressistes à soutenir cette mobilisation et l'ONU à soutenir réellement l'approche basée sur les droits humains, et non le secteur privé.

Nous nous engageons à participer à la prochaine session de l'Assemblée Mondiale Virtuelle des Habitant-e-s pour faire le bilan et décider des prochaines étapes de l'Agenda Solidaire des Habitant-e-s.

Participons en défendant avec encore plus de conviction et de solidarité internationaliste la Ré-existance des habitant-e-s !

 

ALLIANCE INTERNATIONALE DES HABITANTS

Partager cet article
Repost0

commentaires

Pages

Service Public du logement

j-aime-HLM-SP.jpg

 

Soyons connectés !!!

Inscrivez-vous.jpgPour être informé chaque fois qu'un article est mis sur le blog,
inscrivez vous ci dessous en indiquant votre adresse émail.

Histoire des structures de la CGT

Voir la vidiéo en cliquant sur le lien suivant : link

structures-CGT.JPG