Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Recherche

Fier.e.s de travailler pour le service public du logement

 

 

7 février 2022 1 07 /02 /février /2022 19:54

Le candidat à la présidence de la République Eric Zemmour a tenu aujourd’hui, lundi 7 février, dans une interview sur France Inter, des propos particulièrement stigmatisants et mensongers à l’égard des organismes Hlm et de leurs occupants avec lesquels l’Union sociale pour l’habitat est en totale opposition.

En affirmant que « tout le monde sait aujourd'hui, tous les Français savent aujourd'hui, sauf peut-être dans ce studio et dans le bureau de Monsieur qui dirige l'Abbé-Pierre, que les Hlm sont des terres d'islamisation du pays. Et que tout le monde sait aujourd'hui, surtout les pauvres gens et les braves gens qui sont restés, qui n'ont pas pu fuir ces Hlm devenus des antres à kebabs et à femmes voilées, sans compter les trafics de drogue », Monsieur Zemmour instrumentalise une nouvelle fois, et une fois de trop, le logement social et les personnes qui y résident pour alimenter ses thèses.

Depuis 150 ans, les organismes Hlm ont accueilli dans le parc social des populations françaises ou étrangères, sans discrimination, concourant à faire de la France, en logeant la France telle qu’elle est, une terre d’accueil et d’intégration. Les 11 millions de locataires Hlm qui vivent dans le parc social, les 80 000 salariés et administrateurs qui œuvrent au quotidien pour aider les ménages modestes à faire face à des difficultés économiques et sociales ou de sécurité, sont insultés par ces propos de Monsieur Zemmour, qui ne visent qu’à exacerber les tensions de la société à leur encontre.

Le Mouvement Hlm a donc décidé de porter plainte auprès du procureur de la République contre les propos de Monsieur Zemmour.

PDF 0,17mo 
Le mouvement HLM porte plainte contre Zemmour après des propos «stigmatisants et mensongers»

L’Union sociale pour l’habitat annonce qu’elle va saisir le procureur de la République après une nouvelle déclaration mensongère d’Eric Zemmour. Le candidat d’extrême droite a déclaré sur France Inter ce lundi que «les HLM sont des terres d’islamisation du pays».

 
«Les HLM sont des terres d’islamisation du pays», a lancé Eric Zemmour, invité de la matinale spéciale de France Inter, «Un candidat face au 7/». France Inter

«Les HLM sont des terres d’islamisation du pays», a lancé Eric Zemmour, invité de la matinale spéciale de France Inter, «Un candidat face au 7/». France Inter

L’Union sociale pour l’habitat (USH), qui représente le Mouvement HLM, a fait savoir ce lundi 7 février par communiqué, son intention de porter plainte auprès du procureur de la République contre Éric Zemmour pour ses « propos stigmatisants et mensongers à l’égard des organismes HLM et de leurs occupants ». L’USH, présidée par Emmanuelle Cosse, rappelle que « depuis 150 ans, les organismes HLM ont accueilli dans le parc social des populations françaises ou étrangères, sans discrimination, concourant à faire de la France, en logeant la France telle qu’elle est, une terre d’accueil et d’intégration ».

Lors d’un entretien accordé dans la matinée à France Inter, le candidat d’extrême droite a affirmé que « tout le monde sait aujourd’hui, tous les Français savent aujourd’hui, sauf peut-être dans ce studio et dans le bureau de Monsieur qui dirige l’Abbé Pierre, que les HLM sont des terres d’islamisation du pays », et que « tout le monde sait aujourd’hui, surtout les pauvres gens et les braves gens qui sont restés, qui n’ont pas pu fuir ces HLM devenus des antres à kebabs et à femmes voilées, sans compter les trafics de drogue ».

Par ces propos, Éric Zemmour « instrumentalise une nouvelle fois, et une fois de trop, le logement social et les personnes qui y résident pour alimenter ses thèses », indique le mouvement HLM. « Les 11 millions de locataires HLM qui vivent dans le parc social, les 80 000 salariés et administrateurs qui œuvrent au quotidien pour aider les ménages modestes à faire face à des difficultés économiques et sociales ou de sécurité, sont insultés par ces propos de Monsieur Zemmour, qui ne visent qu’à exacerber les tensions de la société à leur encontre ».



Interrogé sur sa politique en matière de logement, le candidat à la présidentielle entend supprimer la loi relative à la Solidarité et au renouvellement urbains dite SRU, qui impose un quota d’au moins 25 % de logement sociaux dans les communes importantes faisant partie d’une agglomération de plus de 50 000 habitants.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Pages

Service Public du logement

j-aime-HLM-SP.jpg

 

Soyons connectés !!!

Inscrivez-vous.jpgPour être informé chaque fois qu'un article est mis sur le blog,
inscrivez vous ci dessous en indiquant votre adresse émail.

Histoire des structures de la CGT

Voir la vidiéo en cliquant sur le lien suivant : link

structures-CGT.JPG