Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SALAIRES

100---copie-1.jpg

Recherche

Salaires : + 100 €

salaires-logt-social.jpg

Bienvenue

 
Dessin de Pierre Corneloup

Bonjour,
Vous avez ouvert les fenêtres et vous avez donc poussé la porte pour entrer dans votre espace "logement social".
Vous allez découvrir que notre "habitat" est composé de plusieurs pièces :
- Une pour les ESH et Coopératives,
- Une pour les OPH,
- Une pour les 2 dernières années de référence qui vous serviront pour parcourir toute notre actualité comme les différents réunions et comptes-rendus qui y sont faits, nos tracts, les textes de loi (ordonnances, décrets, circulaires, etc.), informations diverses et diverses réflexions et propositions faites aussi par notre collectif logement.

Une chose importante : si vous avez des suggestions, des idées et des propositions à nous faire, surtout, n’hésitez pas, envoyez-nous un mail à l'adresse suivante: cgt.logement@free.fr.


Nous vous invitons à vous inscrire à la newsletter comme cela vous serez informé chaque fois qu'un nouvelle article sera mis sur le blog.

Maintenant, votre visite peut commencer... A bientôt.

10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 21:32

Immobilier : ces locataires qui souffrent des mauvaises pratiques des propriétaires

 

 
0

 

latribune.fr | 09/09/2013, 11:36 - 470 mots

L'absence de restitution de caution, ainsi que les travaux abusivement facturés aux locataires sont les deux principales mauvaises pratiques des bailleurs, selon les statistiques de la Confédération générale du logement.

La loi pour l'accès au logement et un urbanisme rénové (Alur), qui sera débattue à partir du mardi 10 septembre à l'Assemblée nationale, n'a pas laissé les défenseurs des intérêts des propriétaires indifférents, qui ont dénoncé plusieurs mesures trop favorables aux locataires. Ils visent notamment la Garantie universelle des loyers (GUL) qui incitera selon eux les locataires à ne plus payer leur loyer, alors qu'il sera en parallèle toujours aussi difficile de les expulser. Devant cette levée de boucliers, la Confédération générale du logement (CGL), qui défend les locataires, a tenu bon de rappeler les mauvaises pratiques des propriétaires. Pour la CGL, la "principale source de conflit" entre locataires et bailleurs concerne le dépôt de garantie (ou caution), et en particulier la non-restitution de celui-ci par le bailleur, qui représente 15,98% des 2.102 réclamations recensées l'an dernier sur le site internet de la CGL.

 

"Persistance d'un comportement discutable de certains bailleurs"

"Cela témoigne de la persistance d'un comportement discutable de certains bailleurs", commente la Confédération, qui "souhaite que les pouvoirs publics prennent la mesure du problème et se décident enfin à agir, par exemple sous forme de sanctions, pour que les locataires puissent récupérer leur dépôt de garantie, sans avoir à saisir un juge".
L'autre principal motif de griefs des locataires relève les demandes relatives aux "troubles de jouissance" d'un logement, qui représentaient 15,41% des plaintes l'an dernier contre 13,32% en 2011.

 


Elles sont "majoritairement liées à des soucis d'insalubrité et d'humidité, en grande partie dues à un mauvais entretien des lieux par le bailleur", explique la CGL.

 


Les défauts d'isolation thermique des murs et fenêtres, ou encore le mauvais fonctionnement du système de chauffage, témoignent de la mise en location de biens "dans un état médiocre, et ce malgré des prix élevés", rapporte la CGL, pointant une nouvelle fois "l'anormale passivité des pouvoirs publics devant ce phénomène".

 

Des bailleurs répercutent des frais en toute illégalité

Les désaccords entre propriétaires et locataires concernant les réparations et les travaux provoquent eux aussi ainsi un important nombre de conflits, soit 9,23% des plaintes des usagers du logement, contre 7,63% en 2011. "Trop souvent les bailleurs répercutent sur les locataires, en toute illégalité, le paiement d'interventions de professionnels qui ne sont pas à leur charge", déplore la confédération.


"Les régularisations tardives de charges locatives, qui se font quelquefois deux ans ou trois ans plus tard", sont également pointées du doigt par la confédération. Elles rendent le locataire "redevable d'une somme souvent importante", alors qu'elles doivent être effectuées "dans l'année qui suit".


Enfin, les désaccords concernant l'état des lieux ont plus que doublé, certains propriétaires étant portés à "surestimer l'état de leur bien" à l'arrivée du locataire, pour consigner "tout ce qui paraît anormal" à son départ, d'après la CGL, qui juge que "ce procédé permet ainsi de refaire totalement ou en partie un appartement aux frais du locataire sortant".

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Collectif Logement CGT - dans Actualités logement
commenter cet article

commentaires

Pages

Service Public du logement

j-aime-HLM-SP.jpg

 

Soyons connectés !!!

Inscrivez-vous.jpgPour être informé chaque fois qu'un article est mis sur le blog,
inscrivez vous ci dessous en indiquant votre adresse émail.

Histoire des structures de la CGT

Voir la vidiéo en cliquant sur le lien suivant : link

structures-CGT.JPG