Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SALAIRES

100---copie-1.jpg

Recherche

Salaires : + 100 €

salaires-logt-social.jpg

Bienvenue

 
Dessin de Pierre Corneloup

Bonjour,
Vous avez ouvert les fenêtres et vous avez donc poussé la porte pour entrer dans votre espace "logement social".
Vous allez découvrir que notre "habitat" est composé de plusieurs pièces :
- Une pour les ESH et Coopératives,
- Une pour les OPH,
- Une pour les 2 dernières années de référence qui vous serviront pour parcourir toute notre actualité comme les différents réunions et comptes-rendus qui y sont faits, nos tracts, les textes de loi (ordonnances, décrets, circulaires, etc.), informations diverses et diverses réflexions et propositions faites aussi par notre collectif logement.

Une chose importante : si vous avez des suggestions, des idées et des propositions à nous faire, surtout, n’hésitez pas, envoyez-nous un mail à l'adresse suivante: cgt.logement@free.fr.


Nous vous invitons à vous inscrire à la newsletter comme cela vous serez informé chaque fois qu'un nouvelle article sera mis sur le blog.

Maintenant, votre visite peut commencer... A bientôt.

9 septembre 2014 2 09 /09 /septembre /2014 20:29

Immobilier : les loyers suivent l’inflation en 2014

 

Les loyers privés ont progressé de 0,7% sur un an depuis le début de l'année 2014 selon l'observatoire Clameur, soit aussi vite que l'inflation. Les locataires déménagent moins et la vacance augmente malgré une demande toujours aussi forte.

ancien-paris-immobilier

Encadrement des loyers ou pas, les prix à la location demeurent contraints en 2014. Selon les statistiques de l'observatoire Clameur dévoilées le 9 septembre, les loyers de marché ont progressé de 0,7% sur un an en moyenne entre janvier et août. L'augmentation des loyers colle donc à l'inflation, évaluée également à 0,7% sur un an par l'Insee au mois de juillet 2014.

Loyers des studios en baisse

Dans le détail, ce sont les loyers des petites surfaces (studio et une pièce, 22,6% du marché) qui flanchent le plus, en recul de 0,6% en 2014 après une année 2013 déjà en retrait (-0,5%). Pour les autres types de bien, les prix à la location sont en hausse, en particulier pour les quatre et cinq pièces (2,6 et 2,9% respectivement). Les loyers des deux pièces (32,3% du marché) progressent quant à eux de 0,5%, moins rapidement que ceux des trois pièces (1,5%).

Ville par ville, Clameur montre que les loyers diminuent dans quatre des vingt plus grandes villes de France (Reims, Montpellier, Dijon et Saint-Etienne). A Marseille, Bordeaux, Paris ou encore Rennes et Grenoble, ils augmentent moins vite que l'inflation. A Lille, Lyon et Villeurbanne, entre autres, ils excèdent la revalorisation des prix à la consommation.

Evolution des loyers dans les grandes villes en 2014
Ville Loyer/m² Variation
Lille 13,4 euros 2,60%
Villeurbanne 12,5 euros 1,60%
Lyon 13 euros 0,80%
Nice 15,2 euros 0,80%
Marseille 12,5 euros 0,60%
Bordeaux 12,6 euros 0,50%
Paris 24,7 euros 0,40%
Strasbourg 12,5 euros 0,40%
Rennes 11,9 euros 0,20%
Nantes 11,8 euros 0,10%
Grenoble 12,1 euros 0,10%
Toulouse 11,7 euros 0%
Montpellier 13,6 euros -0,40%
Saint-Etienne 7,6 euros -4,70%
Source : Clameur

 

Les locataires déménagent de moins en moins

Au-delà de l'évolution des loyers, le marché locatif privé se porte mal. « Le problème fondamental, c'est la chute d'activité du marché locatif », s'alarme l'économiste Michel Mouillart, responsable des études de Clameur. Les locataires déménagent de moins en moins et le taux de mobilité continue de baisser, à 25,9% en 2014. Concrètement, cela signifie qu'« il y a 120.000 logements locatifs privés présentés à la location de moins en 2014 que ce que l'on observait en 2011 », selon Michel Mouillart.

Paris (17,1%) et Marseille (14,8%) se distinguent par des taux de mobilité particulièrement bas. « On frise la catastrophe » dans les plus grandes villes du pays, s'inquiète l'économiste. Dans les faits, cela se traduit par « des files d'étudiants qui attendent au bas des escaliers en espérant trouver un logement ». Et les loyers élevés de la capitale et de la cité phocéenne n'expliquent pas tout : la mobilité des locataires diminue également dans des régions comme la Franche-Comté, où les prix à la location sont parmi les plus bas de l'Hexagone.

Moins d'entretien, plus de vacance locative

Dans le même temps, les bailleurs entretiennent de moins en moins leurs biens puisque seuls 18,7% des logements reloués bénéficient de travaux avant d'être remis sur le marché, contre 26,2% en 2013. Conséquence, le patrimoine immobilier se détériore, tout comme les conditions de vie des locataires. De plus, ces travaux pèsent lourdement sur les augmentations de loyers d'un locataire à un autre : après des gros travaux, ils sont revalorisés de 13,1% en moyenne. A l'inverse, en l'absence de travaux, le loyer présenté au nouveau locataire est 2,5% inférieur à celui payé par son prédécesseur.

Si certains bailleurs baissent leurs loyers, ce n'est pas de gaieté de cœur mais pour se prémunir d'un prolongement de la vacance locative. Celle-ci a augmenté de 1,8 semaine depuis 2009 et dépasse les 8 semaines en moyenne, ce qui représente une perte de recettes locatives de l'ordre de 4%. C'est donc le paradoxe de la situation : malgré des files d'attente à Paris et dans les grandes villes, les bailleurs peinent de plus en plus à trouver un occupant, y compris dans la capitale. « La vacance locative dépasse les 50 jours à Paris » dans les statistiques de Foncia selon son président François Davy. « La demande est toujours très forte mais en raison de la crise économique, elle ne se concrétise pas », conclut Michel Mouillart.


A lire également
Location étudiante : loyers en baisse sauf à Paris

Partager cet article

Repost 0
Published by Collectif Logement CGT - dans Actualités logement
commenter cet article

commentaires

Pages

Service Public du logement

j-aime-HLM-SP.jpg

 

Soyons connectés !!!

Inscrivez-vous.jpgPour être informé chaque fois qu'un article est mis sur le blog,
inscrivez vous ci dessous en indiquant votre adresse émail.

Histoire des structures de la CGT

Voir la vidiéo en cliquant sur le lien suivant : link

structures-CGT.JPG