Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SALAIRES

100---copie-1.jpg

Recherche

Salaires : + 100 €

salaires-logt-social.jpg

Bienvenue

 
Dessin de Pierre Corneloup

Bonjour,
Vous avez ouvert les fenêtres et vous avez donc poussé la porte pour entrer dans votre espace "logement social".
Vous allez découvrir que notre "habitat" est composé de plusieurs pièces :
- Une pour les ESH et Coopératives,
- Une pour les OPH,
- Une pour les 2 dernières années de référence qui vous serviront pour parcourir toute notre actualité comme les différents réunions et comptes-rendus qui y sont faits, nos tracts, les textes de loi (ordonnances, décrets, circulaires, etc.), informations diverses et diverses réflexions et propositions faites aussi par notre collectif logement.

Une chose importante : si vous avez des suggestions, des idées et des propositions à nous faire, surtout, n’hésitez pas, envoyez-nous un mail à l'adresse suivante: cgt.logement@free.fr.


Nous vous invitons à vous inscrire à la newsletter comme cela vous serez informé chaque fois qu'un nouvelle article sera mis sur le blog.

Maintenant, votre visite peut commencer... A bientôt.

23 avril 2014 3 23 /04 /avril /2014 20:24

Social / LogementPublié le mardi 22 avril 2014

Parmi les mesures d'économies annoncées par le Premier ministre le 16 avril dernier, le gel pendant un an des prestations sociales provoque la colère des associations de solidarité et du mouvement HLM. 

Un "choix politique injuste et irresponsable"

Considérant l'ensemble des prestations sociales visées (logement, famille et retraites), les principaux mouvements et réseaux associatifs de solidarité (la Fnars, l'Uniopss, le Secours catholique, Emmaüs France, la fondation Abbé-Pierre, ATD Quart Monde et Coorace) ont demandé aux parlementaires de "rejeter les mesures d'économie qui frappent les plus démunis", par un communiqué commun du 17 avril. Les associations ont qualifié l'annonce du gel des aides et de la revalorisation du RSA de "message désespérant pour les plus fragiles" et de "choix politique injuste et irresponsable face à l'augmentation de la pauvreté dans le pays". A propos des aides au logement, les associations attirent l'attention sur les "6 millions de bénéficiaires, majoritairement des personnes à bas revenu ou qui vivent sous le seuil de pauvreté " qui seront touchés par le gel de l'APL et prédisent une aggravation de la crise du logement.

Mécontentement aussi sur "la méthode"

L'annonce de la non-revalorisation des aides au logement fait suite à un premier report de la révision des barèmes de calcul des prestations logement (APL, ALS et ALF), la date étant passée du 1er janvier au 1er octobre en vertu de la loi de finances initiale et de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2014. Au total, il s'agit donc désormais d'"un gel de deux ans de ces aides", pour l'Union sociale pour l'habitat (USH) et la Fondation Abbé Pierre. 
Ces dernières ont exprimé "leur mécontentement sur la méthode et leur inquiétude quant à l’effet du choix de la désindexation des aides au logement jusqu'en octobre 2015." Dans un communiqué du 17 avril, les deux organisations, "très inquiètes", ont dénoncé le manque de concertation et ont rappelé que "les locataires du parc social sont aujourd’hui parmi les plus durement touchés par la crise et 60% d’entre eux ont des ressources significativement faibles".

Le gel d'un amortisseur à la crise du logement

Plusieurs associations de lutte contre le mal-logement et de défense des locataires ont en outre mis l'accent sur les conséquences d'un décalage entre le gel des prestations et la réévaluation des loyers. Tout en alertant sur "l'insolvabilité croissante des ménages éligibles au logement social, dont le taux d'effort devient insupportable", la CLCV (Consommation, logement et cadre de vie - Association nationale de défense des consommateurs et usagers) constate dans un communiqué du 22 avril que "le gouvernement gèle une aide au logement qui sert pourtant d’amortisseur à une crise à laquelle aucune solution efficace n’a pu être apportée à ce jour" et appelle donc au blocage concomitant des loyers dans le parc de logement social et privé. 
Les associations attirent notamment l'attention sur les jeunes, qui constituent un profil de locataires particulièrement vulnérables. Interpelée par une question d'actualité du député Patrick Hetzel sur une "rumeur" selon laquelle le gouvernement aurait prévu de supprimer les APL pour les étudiants non-boursiers, la secrétaire d'Etat chargée de l'enseignement et de la recherche Geneviève Fioraso a assuré dans sa réponse du 15 avril que le gouvernement n'avait "jamais eu [cette] intention". 

Caroline Megglé

Partager cet article

Repost 0
Published by Collectif Logement CGT - dans Actualités logement
commenter cet article

commentaires

Pages

Service Public du logement

j-aime-HLM-SP.jpg

 

Soyons connectés !!!

Inscrivez-vous.jpgPour être informé chaque fois qu'un article est mis sur le blog,
inscrivez vous ci dessous en indiquant votre adresse émail.

Histoire des structures de la CGT

Voir la vidiéo en cliquant sur le lien suivant : link

structures-CGT.JPG