Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SALAIRES

100---copie-1.jpg

Recherche

Salaires : + 100 €

salaires-logt-social.jpg

Bienvenue

 
Dessin de Pierre Corneloup

Bonjour,
Vous avez ouvert les fenêtres et vous avez donc poussé la porte pour entrer dans votre espace "logement social".
Vous allez découvrir que notre "habitat" est composé de plusieurs pièces :
- Une pour les ESH et Coopératives,
- Une pour les OPH,
- Une pour les 2 dernières années de référence qui vous serviront pour parcourir toute notre actualité comme les différents réunions et comptes-rendus qui y sont faits, nos tracts, les textes de loi (ordonnances, décrets, circulaires, etc.), informations diverses et diverses réflexions et propositions faites aussi par notre collectif logement.

Une chose importante : si vous avez des suggestions, des idées et des propositions à nous faire, surtout, n’hésitez pas, envoyez-nous un mail à l'adresse suivante: cgt.logement@free.fr.


Nous vous invitons à vous inscrire à la newsletter comme cela vous serez informé chaque fois qu'un nouvelle article sera mis sur le blog.

Maintenant, votre visite peut commencer... A bientôt.

12 septembre 2014 5 12 /09 /septembre /2014 09:52

La proportion des dépenses n'est pas la même selon le revenu explique l'Insee. Ainsi les 10% des ménages les plus pauvres ont proportionnellement dépensé deux fois plus pour le logement (loyers, charges, eau, énergie) que les 10% les plus aisés.

La proportion des dépenses n'est pas la même selon le revenu explique l'Insee. Ainsi les 10% des ménages les plus pauvres ont proportionnellement dépensé deux fois plus pour le logement (loyers, charges, eau, énergie) que les 10% les plus aisés. (Crédits : Décideurs en région)

 

Les 10% des ménages les plus modestes ont subi une hausse des prix à la consommation de 29,2% de 1998 à 2013, tandis que les 10% les plus riches ont connu une hausse de 24,4%. Le poids des dépenses consacrées au loyer explique cet écart.

Les prix à la consommation ont augmenté de 27,2 % pour l'ensemble des ménages sur le territoire métropolitain de 1998 à 2013. Mais tous n'ont pas ressenti l'inflation de la même façon, explique l'Insee (Institut national de la statistique et des études), dans une étude mise à jour jeudi 11 septembre.

Ainsi les 10% des ménages les plus modestes ont subi une hausse des prix à la consommation de 29,2%, deux points de plus que l'inflation d'ensemble. À contrario les 10% les plus aisés ont connu une hausse des prix de 24,8%, soit 4,4% de moins que les plus modestes. Un écart qui a grandi chaque année entre 1998 et 2013, selon l'Insee.

Les ménages modestes dépensent plus pour le logement

La proportion des dépenses n'est pas la même selon le revenu, explique l'Insee pour justifier cet écart. Ainsi les ménages les plus pauvres ont proportionnellement dépensé deux fois plus pour le logement (loyers, charges, eau, énergie) que les ménages aisés. Idem, pour les dépenses qui concernent les boissons alcoolisées et le tabac.

En outre "ils ont été davantage touchés par les fortes hausses des prix dans ces deux secteurs".

Partager cet article

Repost 0
Published by Collectif Logement CGT - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Pages

Service Public du logement

j-aime-HLM-SP.jpg

 

Soyons connectés !!!

Inscrivez-vous.jpgPour être informé chaque fois qu'un article est mis sur le blog,
inscrivez vous ci dessous en indiquant votre adresse émail.

Histoire des structures de la CGT

Voir la vidiéo en cliquant sur le lien suivant : link

structures-CGT.JPG