Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Recherche

Fier.e.s de travailler pour le service public du logement

 

 

15 octobre 2014 3 15 /10 /octobre /2014 21:55

Un locataire de 64 ans met fin à ses jours
quelques heures avant son expulsion

Moratoire immédiat des expulsions !
Rassemblement Jeudi 16 octobre à 18H,  métro Varenne.


C’est avec indignation et colère que Droit Au Logement apprend,  le suicide de M. Gilles L., locataire de 64 ans, à La Rochelle,
Il savait que l’expulsion conduit à la destruction de sa vie sociale et à la mort lente dans la rue. Il a préféré se donner la mort. Aujourd’hui l’espérance de vie dans la rue est de 15 ans et l’âge moyen de décès d’un sans abri est de 48 ans.
 
M. Gilles L. vivait dans un immeuble insalubre, il était retraité et touchait le minimum vieillesse.  Excédé après quatre dégâts des eaux consécutifs causés par le non respect des obligations de son bailleur, Gilles L. avait décidé d’entamer une grève de loyer tant que les travaux n’avaient pas été réalisés. Le bailleur a alors mandaté une agence pour l’expulser. La justice a pris le parti de ce « bailleur indélicat »,
 
Le DAL demande que soit diligentée une enquête sur les conditions qui ont menées à ce drame, des sanctions envers ce bailleur, et une modification de la loi.
Droit Au logement a préparé un amendement.
 
En juin dernier, un père de famille de 2 enfant désespéré , car le bailleur HLM avait refusé d’encaisser l’argent qu’il avait réuni pour payer sa dette, s’était immolé devant la sous préfecture de l’Hay les roses (94), afin que sa famille ne soit pas expulsée.
Régulièrement, des locataires se suicident ou tentent de le faire avant, ou au moment de l’arrivée de l’huissier et du commissaire.
 
Dans ce contexte de crise sociale, de paupérisation des classes populaires, de hausse des loyers et des charges qui asphyxient les locataires, d’augmentation des expulsions forcées, le Gouvernement doit prononcer un moratoire des expulsion !
DAL appel à un rassemblement unitaire jeudi soir pour exiger ce moratoire
 

 

  • arrêt immédiat des expulsions sans relogement
  • application de la réquisition des logements vides
  • baisse immédiate des loyers de 30%, et des charges, revalorisation des APL
Partager cet article
Repost0

commentaires

Pages

Service Public du logement

j-aime-HLM-SP.jpg

 

Soyons connectés !!!

Inscrivez-vous.jpgPour être informé chaque fois qu'un article est mis sur le blog,
inscrivez vous ci dessous en indiquant votre adresse émail.

Histoire des structures de la CGT

Voir la vidiéo en cliquant sur le lien suivant : link

structures-CGT.JPG