Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

Recherche

Fier.e.s de travailler pour le service public du logement

 

 

16 mars 2019 6 16 /03 /mars /2019 01:53

A LIRE AUSSI«Le gouvernement met les organismes de HLM en danger»

Dans le département, le marché locatif est déprimé car des villes se sont dépeuplées au rythme de la désindustrialisation : Alençon a perdu 7 500 habitants en quelques décennies, Argentan 3 500 et Flers, autre ville où des fabriques ont fermé, 5 500. Pour garder ses locataires et en trouver d’autres, Orne-Habitat pratique des loyers bas : le montant moyen est de 323 euros par logement. Pour rester attractif, l’office consacre aussi chaque année 6,5 millions d’euros à l’entretien courant de ses immeubles. Il fait également du renouvellement urbain : des immeubles collectifs sont démolis et remplacés par de l’habitat individuel, davantage recherché par les locataires.

A moyen et long terme, c’est le budget dédié aux investissements qui est revu.«On a décidé de ne pas sacrifier la production de logements neufs, car il y a des besoins dans notre territoire, explique Isabelle Rueff. En revanche, on va faire moins de réhabilitations, notamment thermiques : 700 par an au lieu de 1 600 actuellement.»

Tonino Serafini

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pages

Service Public du logement

j-aime-HLM-SP.jpg

 

Soyons connectés !!!

Inscrivez-vous.jpgPour être informé chaque fois qu'un article est mis sur le blog,
inscrivez vous ci dessous en indiquant votre adresse émail.

Histoire des structures de la CGT

Voir la vidiéo en cliquant sur le lien suivant : link

structures-CGT.JPG