Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

SALAIRES

100---copie-1.jpg

Recherche

Salaires : + 100 €

salaires-logt-social.jpg

Bienvenue

 
Dessin de Pierre Corneloup

Bonjour,
Vous avez ouvert les fenêtres et vous avez donc poussé la porte pour entrer dans votre espace "logement social".
Vous allez découvrir que notre "habitat" est composé de plusieurs pièces :
- Une pour les ESH et Coopératives,
- Une pour les OPH,
- Une pour les 2 dernières années de référence qui vous serviront pour parcourir toute notre actualité comme les différents réunions et comptes-rendus qui y sont faits, nos tracts, les textes de loi (ordonnances, décrets, circulaires, etc.), informations diverses et diverses réflexions et propositions faites aussi par notre collectif logement.

Une chose importante : si vous avez des suggestions, des idées et des propositions à nous faire, surtout, n’hésitez pas, envoyez-nous un mail à l'adresse suivante: cgt.logement@free.fr.


Nous vous invitons à vous inscrire à la newsletter comme cela vous serez informé chaque fois qu'un nouvelle article sera mis sur le blog.

Maintenant, votre visite peut commencer... A bientôt.

22 février 2015 7 22 /02 /février /2015 13:58

Le rallye des villes hors la loi prévu le 28 février est reporté ultérieurement afin d'éviter des récupérations en cette période électorale

Logement : rallye des villes hors la loi 28 février

Prochain Rallye des villes hors la loi qui ne respectent pas la loi SRU

Direction

Montlignon : 2,5% de logements sociaux

St Leu la Forêt : 13% de logements sociaux

Pour le droit au logement pour tous : dénonçons les égoismes locaux

Rendez vous pour départ collectif le Samedi 28 Février à 9H00 devant la mairie de Bezons

Logement : rallye des villes hors la loi 28 février
Repost 0
Published by Collectif Logement CGT - dans Echos des luttes
commenter cet article
22 février 2015 7 22 /02 /février /2015 09:00

Vous trouverez ci dessous la résolution adoptée par le Comité d'Entreprise d'AB-Habitat

Déclenchement du droit d'alerte

"Les élus du Comité d’Entreprise sont aujourd’hui fortement préoccupés des annonces faites concernant un projet complexe de « privatisation » de l’Office.

Les élus du Comité d’Entreprise disposent à ce jour d’insuffisamment d’informations concrètes sur ce projet qui peut être lourd de conséquences tant d’un point de vue économique et financier que d’un point de vue social pour le devenir de l’établissement

Or, de multiples mesures et décisions qui ont d’ores et déjà été prises (préparation au passage en comptabilité privée, embauches, sensibilisation des cadres …), semblent vouloir entériner un projet sur lequel le Comité d’Entreprise et le Conseil d'Administration n’ont toujours pas été consultés.

C’est pourquoi, les élus du Comité d’entreprise décident ce jour, conformément à l’article L. 2323‑78 du code du travail, de déclencher une procédure de droit d’alerte et vous demandent dans ce cadre de répondre aux questions suivantes :

-Présentation de l’éventuel projet de « privatisation » de l’office dans le détail de sa mise en œuvre ;

-Identification en détail des incidences possibles de cette privatisation :

  • Sur l’ensemble des aspects économiques concernant l’Office ;
  • Sur l’ensemble des aspects financiers liés à l’Office ;
  • Sur le devenir des emplois, des statuts, des rémunérations et des autres aspects sociaux concernant l’ensemble des salariés de l’Office ;

-Garanties sur la légalité des procédures engagées ou envisagées, de dévolution sans fondement d’intérêt général du patrimoine public de l'Office à une société anonyme et de la dissolution à termes de l'Office …

Il est bien évident que sur l’ensemble de ces questions ce sont bien le devenir de l’Office, sa capacité à œuvrer pour le Droit au logement et les perspectives pour les emplois actuels au sein d’AB Habitat qui nous préoccupent avant tout.

Nous vous demandons donc expressément des réponses sur l’ensemble de ces questions dans un délai maximum d’un mois, compte tenu, d’une part de l’importance de nos préoccupations ci-dessus développées, mais aussi de l’urgence pour les élus du Comité d’Entreprise à pouvoir appréhender complètement l’ensemble des incidences sociales de ce projet avant que ce dernier ne soit éventuellement proposé à validation.

Dans le cadre de cette procédure de droit d’alerte, le CE se réserve en outre la possibilité de mandater le cabinet F3C, afin d’établir un rapport conformément à la procédure et pouvoir ainsi assister les élus sur la compréhension des données économiques, sociales et financières qui nous seront transmises mais également pour participer à l'ensemble des réunions au cours de la procédure et jusqu'à son terme."

Face aux dangers de privatisation le Comité d'Entreprise déclenche le droit d'alerte
Repost 0
Published by Collectif Logement CGT - dans Echos des luttes
commenter cet article
21 février 2015 6 21 /02 /février /2015 14:00

Madame le Ministre, Monsieur le Préfet vont ils laisser un patrimoine public financé par les locataires, l'Etat, les Collectivités,.... être offert à une Société Anonyme sans fondement d'intérêt général ?

CGT AB Habitat-copie-1

                                                                      Madame Sylvia PINEL

                                                                      Ministre du logement, de l'égalité                                                                                   des territoires et de la ruralité

                                                                      La Grande Arche

                                                                     92055 La Défense Cedex

 

                                                                     Argenteuil le 18 Février 2015

Madame le Ministre ;

Nous tenons à attirer votre attention sur le projet de privatisation de l'Office Public de l'Habitat d'Argenteuil Bezons. En effet, bien que cela n'ait été ni discuté ni décidé par le Conseil d'Administration d'AB-Habitat, le Président de la Communauté d'Agglomération et vice-président d'AB-Habitat ainsi que le Président d'AB-Habitat veulent transformer notre OPH en Société Anonyme sous la forme d’une SCIC (Société Coopérative d'Intérêt Collectif). Cette transformation a pour but essentiel de permettre à M. Philippe Doucet de garder la mainmise sur le logement de l'Office en s’appuyant sur la dissolution de la Communauté d'Agglomération d’Argenteuil-Bezons. Il est quand même singulier que le Député, M. Philippe Doucet, veuille contourner les lois sur les réformes territoriales qu'il a lui-même élaborées et votées.

Nous tenons à vous informer que le Comité d'Entreprise d'AB-Habitat s'est prononcé contre cette privatisation.

La transformation de notre Office Public de l'Habitat aurait de graves conséquences sur les locataires, les personnels et les demandeurs de logement.

La privatisation, même sous forme de société coopérative, livrerait notre service public à la logique des aléas des actionnaires dont la préoccupation et les intérêts peuvent à la fois varier et changer, avec toutes les conséquences sur la qualité et le coût du service rendu aux locataires.

Il nous semble singulier que le patrimoine public, que nous estimons d'une valeur d'environ un milliard d'euros, puisse être dans un premier temps transféré à la Société Anonyme sous forme d'apport d'AB-Habitat puis offert à celle-ci suite à la dissolution de l'Office au 1° janvier 2016. Nous nous interrogeons sur la légalité des procédures engagées ou envisagées, de dévolution sans fondement d’intérêt général du patrimoine public de l'Office à une société anonyme et de la dissolution à termes de l'Office. Ce type d'opération offre à des intérêts privés le patrimoine public financé par les locataires, les villes d'Argenteuil et de Bezons, l'Etat …

Cette situation est d'autant préoccupante que Messieurs Doucet et Lesparre veulent faire rentrer dans le collège des collectivités territoriales du conseil d’administration deux villes qui n'ont aucun logement de l'Office sur leur territoire et qui pèseraient 50 % des voix de ce collège pour le seul motif de contrebalancer le poids actuel de la ville d'Argenteuil.

Parmi les autres actionnaires prévus il y a le Comité Interprofessionnel du Logement Procilia et la banque Caisse d'Epargne dont les préoccupations ne sont pas d’abord de mieux répondre aux besoins des demandeurs de logements et des locataires d'Argenteuil et de Bezons.

Ce changement de statut nous ferait également entrer dans une fédération qui ne correspond pas à notre activité et à l'exercice de nos missions. Nous vous rappelons que les SCIC HLM gèrent moins de 25 000 logements sociaux sur toute la France, répartis sur 41 Coopératives, ce qui représente 1 % du parc HLM en France. Il y a seulement 950 salariés dans l'ensemble des Coops HLM (à lui seul l'Office représenterait près d'un tiers des salariés de toutes les Coops de France). Quant à la Fédération des Offices Publics de l'Habitat elle gère 2 240 000 logements sociaux, soit 52 % du parc HLM avec plus de 30 000 salariés. En termes de support, de soutien et de représentation de notre secteur, vous conviendrez que ce n'est pas du tout adapté et serait préjudiciable à notre situation. De son côté, la Fédération des Offices Publics de l'Habitat est opposée à la transformation d'AB-Habitat en Société Anonyme et travaille aux moyens pour l'éviter.

Ce changement aurait également de graves conséquences sur les 140 agents publics personnels de notre Office qui se retrouveraient face à une situation de non-choix qui consisterait d'être mis à la disposition du Centre de Gestion ou de renoncer à leur statut. Nous tenons à rappeler que c'est leur travail et leur dévouement de ces fonctionnaires, souvent décriés, qui ont construit et mis en œuvre la mission de service public du logement sur notre territoire pendant plus de 90 ans avec une qualité notoirement reconnue.

La C.G.T. AB-Habitat tient à réaffirmer sa volonté de :

- Préserver un statut d’Office Public de l’Habitat à AB-Habitat afin de poursuivre efficacement notre mission de service public pour mettre en œuvre le droit au logement de qualité à un prix abordable pour tous ;

- Maintenir et améliorer une gestion de proximité et les conditions d’exercice de nos missions (présence des gardiens dans les cités, logement de fonction, agences de proximité) ;

- Maintenir, au sein de l’établissement public, l’ensemble des emplois privés et publics et l’ensemble des acquis sociaux

- Agir pour que les politiques d’habitat menées sur les territoires d’Argenteuil et de Bezons entendent et répondent aux besoins de ses habitants.

Nous souhaitons connaître votre position sur ce sujet, en tant que Ministre du logement, garant de la légalité républicaine et en particulier du patrimoine public. Que comptez-vous faire face à cette situation et pour le devenir de notre Office ?

Nous souhaitons également que vous nous donniez des informations sur les possibilités de recours pour que notre Office reste un Office Public de l'Habitat.

Nous restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

De notre côté nous vous informons que la C.G.T. a lancé une campagne de sensibilisation et d'actions auprès de la population, des associations de locataires et différents partenaires attachés au droit au logement pour s'opposer à la privatisation d'AB-Habitat

 

Dans l'attente de votre réponse, soyez assuré, Madame le Ministre, de notre détermination et de notre attachement à préserver notre Office Public.

Repost 0
Published by Collectif Logement CGT - dans Echos des luttes
commenter cet article
21 février 2015 6 21 /02 /février /2015 09:40

Vous trouverez ci après le message que nous adresse le Président l'Association Régionale CNL Ile de France suite à l'envoie du tract diffusé aux locataire contre la privatisation d'AB-Habitat http://www.cgt-ab-habitat.com/2015/02/agir-ensemble-contre-la-privatisation-d-ab-habitat.html.

"Merci de votre envoi.

Je le retransmets à nos amis de la fédération et aux amis des fédérations d'Île-de-France. Ils pourront ainsi s'en inspirer pour dénoncer les conséquences prévisibles pour les locataires, hausse des loyers, pression sur les travaux etc...

Vous avez le soutien de l'association régionale CNL Île-de-France dans cette bataille.

Je note que l'orientation a changé et qu'au lieu d'aller vers un EPL, le choix serait vers une SCIC tout à fait privé. De toute façon il faudra que le ministère donne son accord d'où l'intérêt de la saisir - tout en maintenant la pression directe, pétitions etc... La fédération des offices travaille sur ce sujet, en saisir le président sera utile sinon nécessaire.

Bien amicalement et bon courage,

Michel Mittenaere

Président Association Régionale CNL Île-de-France

Membre du Bureau Confédéral
Membre du CESER Île de France
"

Les associations de locataires s'opposent à la privatisation d'AB-Habitat

Repost 0
Published by Collectif Logement CGT - dans Echos des luttes
commenter cet article
21 février 2015 6 21 /02 /février /2015 09:38

Indecosa CGT Argenteuil Bezons s'oppose à la privatisation d'AB-Habitat

Repost 0
Published by Collectif Logement CGT - dans Echos des luttes
commenter cet article
7 février 2015 6 07 /02 /février /2015 00:04
AB-Habitat doit rester au service des locataires pas des actionnaires
AB-Habitat doit rester au service des locataires pas des actionnaires

Agir ensemble contre la privatisation d'AB-Habitat

AB-Habitat doit rester au service des locataires pas des actionnaires
AB-Habitat doit rester au service des locataires pas des actionnaires
AB-Habitat doit rester au service des locataires pas des actionnaires
AB-Habitat doit rester au service des locataires pas des actionnaires
AB-Habitat doit rester au service des locataires pas des actionnaires
Repost 0
Published by Collectif Logement CGT - dans Echos des luttes
commenter cet article
25 janvier 2015 7 25 /01 /janvier /2015 13:45

nuit-solidaire.jpg

nuit solidaire 2

Repost 0
Published by Collectif Logement CGT - dans Echos des luttes
commenter cet article
25 janvier 2015 7 25 /01 /janvier /2015 12:56

52 

Voir en images, cliquez  Rallye-Enghien-01-2015 Rallye-Enghien-01-2015

42

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mal logement

 

En France

- 10 millions de personnes touchées par la crise du logement

- 3,6 millions de personnes mal logées, dont 133000 sans domicile

- 1,2 millions de ménages en attente d'un logement 

- En 2013 il y a eu 453 personnes mortes de la rue

 

Dans le Val d'Oise

- 42 villes hors la loi et égoïstes,

- 45 893 demandeurs de logements sociaux en 2013,

- 12 000 logements insalubres,

- de plus en plus de Sans Domiciles Fixes,….

 

14 ans après la loi Solidarité Renouvellement Urbain (SRU) qui impose aujourd'hui 25% minimum de logement sociaux dans chaque ville

Le palmarès des villes du Val d'Oise hors la loi et égoïstes

 

Villes

% de logements sociaux

Nombre de logements sociaux manquants pour atteindre 25%

Villes sanctionnées par le Préfet qui a majoré l'amende payée par ces villes compte tenu de leur volonté de ne pas respecter les engagements en matière de construction de logements sociaux.

La Frette-sur-Seine

2,35%

415

Montlignon

2,43%

223

Nesles-la-Vallée

4,82%

155

Frépillon

12,24%

147

Andilly

15,73%

84

Autres villes du Val d'Oise hors la loi ayant moins

de 25% de logements sociaux

Saint-Witz

0,23%

214

Puiseux-en-France

0,73%

298

Fontenay-en-Parisis

2,02%

148

Le Plessis-Bouchard

4,88%

632

Auvers-sur-Oise

6,67%

525

Parmain

6,79%

375

Marly-la-Ville

7,14%

360

Enghien-les-Bains

9,48%

846

Margency

9,57%

177

Mériel

10,15%

281

Saint-Prix

12,15%

341

Saint-Leu-la-Forêt

12,85%

733

Butry-sur-Oise

13,15%

97

Vémars

14,58%

91

Herblay

14,70%

1057

Beauchamp

16,25%

312

Deuil-la-Barre

16,71%

792

Cormeille-en-Parisis

16,74%

767

Méry-sur-Oise

17,04%

265

Montmorency

18,54%

574

Champagne-sur-Oise

18,66%

113

L'Isle Adam

18,73%

319

Fosses

18,87%

206

Louvres

19,56%

185

Saint-Brice-sous-Forêt

19,66%

272

Domont

19,68%

318

Osny

20,16%

273

Ezanville

20,68%

161

Courdimanche

21,45%

85

Eaubonne

21,49%

343

Taverny

21,82%

324

Franconville

22,95%

283

Menucourt

23,75%

24

Survilliers

23,78%

19

Bessancourt

24,09%

24

Vauréal

24,12%

46

Soisy-sous-Montmorency

24,79%

16

TOTAL de logements sociaux manquants pour respecter la loi imposant un taux minimum de 25%

12 916 logements manquants

 

Application du Droit au logement

pour tous et partout

Un plan d'urgence pour le Val d'Oise

- Construction de véritables logements sociaux

- Application de l'obligation d'un taux minimum de 25% de logements sociaux sur chaque ville du Val d'Oise

- Halte à la flambée des loyers et des charges

collectif logement 95

Repost 0
Published by Collectif Logement CGT - dans Echos des luttes
commenter cet article
20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 09:19

cgt-adoma.jpg

Repost 0
Published by Collectif Logement CGT - dans Echos des luttes
commenter cet article
25 octobre 2014 6 25 /10 /octobre /2014 21:44

Châteauroux , Paris, partout… :

menaces d’expulsions avant le 1er novembre

A quelques jours de la trêve hivernale, les expulsions se multiplient,

Compte à rebours …

 

Malgré le drame de La Rochelle, le 15 octobre dernier, où un locataires s’est donné la mort quelques heures avant son expulsion, malgré un nouveau drame évité de justesse ce matin à la Seyne-sur-mer, le gouvernement se refuse à prononcer un moratoire sur les expulsions.

A Châteauroux une famille sans logis qui a occupé un logement municipal vacant peut être expulsée à tout moment, sans relogement.

Dans ce contexte de dysfonctionnement des dispositifs d’hébergement faute de moyens financiers et de volonté politique, de crise grave du logement, expulser des habitants c’est décider de les laisser survivre  dans la rue, sans toit, et de les livrer à la violence des intempéries et des agressions.

A Paris, et dans les autres villes, des milliers de locataires ont reçu leur dernier avis avant l’expulsion.

Nous exigeons :

·     Moratoire immédiat sur les expulsions locatives

·     Baisse des loyers et des charges

·     Mobilisation/Réquisition de 100 000 logements pour les sans logis et les prioritaires DALO

·     De l’argent public pour construire des HLM, pas pour loger les riches et leurs enfants, ou détruire des quartiers populaires

·     Réalisation de 200 000 vrais  logements sociaux

dal

Repost 0
Published by Collectif Logement CGT - dans Echos des luttes
commenter cet article

Pages

Service Public du logement

j-aime-HLM-SP.jpg

 

Soyons connectés !!!

Inscrivez-vous.jpgPour être informé chaque fois qu'un article est mis sur le blog,
inscrivez vous ci dessous en indiquant votre adresse émail.

Histoire des structures de la CGT

Voir la vidiéo en cliquant sur le lien suivant : link

structures-CGT.JPG