Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

SALAIRES

100---copie-1.jpg

Recherche

Salaires : + 100 €

salaires-logt-social.jpg

Bienvenue

 
Dessin de Pierre Corneloup

Bonjour,
Vous avez ouvert les fenêtres et vous avez donc poussé la porte pour entrer dans votre espace "logement social".
Vous allez découvrir que notre "habitat" est composé de plusieurs pièces :
- Une pour les ESH et Coopératives,
- Une pour les OPH,
- Une pour les 2 dernières années de référence qui vous serviront pour parcourir toute notre actualité comme les différents réunions et comptes-rendus qui y sont faits, nos tracts, les textes de loi (ordonnances, décrets, circulaires, etc.), informations diverses et diverses réflexions et propositions faites aussi par notre collectif logement.

Une chose importante : si vous avez des suggestions, des idées et des propositions à nous faire, surtout, n’hésitez pas, envoyez-nous un mail à l'adresse suivante: cgt.logement@free.fr.


Nous vous invitons à vous inscrire à la newsletter comme cela vous serez informé chaque fois qu'un nouvelle article sera mis sur le blog.

Maintenant, votre visite peut commencer... A bientôt.

1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 09:25

cadre-reagissez-1.JPG

       « Un bon cadre est impliqué. Un bon cadre applique les décisions de sa direction. Un bon cadre ne compte pas ses heures. Un bon cadre est toujours de l’avis de sa direction. Pas fatigué être un bon cadre ?" 


 Que de clichés, que d’étiquettes et d’a priori ne colle-t-on pas sur le dos des cadres. Tant et si bien d’ailleurs que parfois on dénie aux cadres tout esprit critique. Hélas, ni les sondages, ni les mobilisations interprofessionnelles ou d’entreprises en lutte, ne viennent corroborer ces clichés.


 C’est donc pour en finir avec les idées reçues et surtout les alerter sur la situation devenue critique pour les salariés de l’encadrement, pour inviter les cadres à réagir, à se syndiquer que la « CGT des cadres », l’UGICT, vient de lancer une campagne publicitaire à paraître dans la presse magazine et quotidienne lue par les cadres.

  Pris entre le marteau et l’enclume, les cadres font l’objet d’une pression de plus en plus forte des directions. D’autant plus forte que la crise s’approfondit et qu’on attend d’eux d’atteindre des objectifs de rendements croissants, de relayer des décisions destructrices sur le plan économique et humain, d’être hautement qualifiés mais d’accepter des rémunérations inférieures, et le tout sans compter leurs heures.

  Décérébrés, lobotomisés et dociles, les cadres ? Là encore, rien n’est plus faux. Ils sont ainsi une majorité à estimer que leur entreprise ferait mieux de donner la priorité aux salariés (contre seulement 3 % aux actionnaires). Et ils sont aussi 83 % pour affirmer que les pratiques managériales de leur entreprise ne se sont pas améliorées dans ce sens et qu’elles se sont même détériorées. Des mercenaires les cadres ? Là aussi, gardons-nous de penser qu’ils sont satisfaits de leur rémunération. D’abord, on a vu ces dernières années l’encadrement s’impliquer dans des mobilisations lors de négociations annuelles obligatoires pour rejeter de plus en plus souvent l’individualisation des salaires. Ils sont aujourd’hui 40 et 50 % à estimer que désormais leur rémunération n’est à la hauteur ni de leur qualification, ni de leur temps de travail réel, ni de leur charge de travail ou de leur implication.

 La force de cette campagne tient à la sobriété et à la violence de ces constats appliqués sur le dos de silhouettes noire en contre jour, mais aussi à son financement. Elle commence par le biais du net sur une plateforme de financement contributif en lignehttp://www.masstomass.com qui permet aux internautes d’en prendre connaissance, de la diffuser autour d’eux, la soutenir en contribuant à son financement. Plus chacun en assure la diffusion, plus les contributions financières permettront à cette campagne de briser le silence médiatique qui nourrit les clichés.

On demande aujourd’hui aux cadres d’atteindre des objectifs de rendements croissants, de relayer des décisions destructrices sur le plan économique et humain, d’être hautement qualifiés mais d’accepter des rémunérations inférieures, et le tout sans compter leurs heures.

Or, l’encadrement est un des atouts majeurs dont dispose notre pays pour sortir de la crise économique et du management financier.

Cette campagne appelle les cadres à participer au syndicalisme comme ils participent au collectif de travail : de manière active et engagée.

 

 

 

cadres-reagissez-2.JPG

L’UGICT - CGT est la référence syndicale pour les Ingénieurs, Cadres et Techs. 80 000 syndiqués de la CGT y sont affiliés, dans toutes les branches professionnelles, et sur tout le territoire.

Des agents de maîtrise aux cadres dirigeants, les salariés de l’encadrement ont un rapport spécifique au travail. Les cadres sont donc organisés dans l’UGICT, au sein de la CGT, pour que leurs aspirations et leur approche particulière du travail se reflètent aussi dans le syndicalisme. Ce choix est aussi celui de la solidarité avec l’ensemble des salariés, avec qui les cadres partagent des intérêts communs.

 

Voir le tract en cliquant sur le lien suivant : link

 

cadres-reagissez-3.JPG

 

cadres-reagissez-4.JPG

cadres-reagissez-5.JPG

Repost 0
Published by Collectif Logement CGT - dans Logement: enjeu syndical
commenter cet article
18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 00:00
Voir le modèle de quaestionnaire à adapter aux situations locales: link
Repost 0
20 juillet 2008 7 20 /07 /juillet /2008 00:00

CONSULTATION DU COMITE D’ENTREPRISE


 

ELEMENTS A RECLAMER A L’EMPLOYEUR AU PREALABLE

PAR LA COMMISSION LOGEMENT

 

 

Nombre de salariés

 

Fourniture du bilan social

 

Fourniture d’un rapport répondant aux interrogations suivantes :

 

L’entreprise cotise-t-elle à un ou plusieurs organismes collecteurs ?

 

Nom et coordonnées de (ou des) l’organisme collecteur ?

 

Le personnel est-il informé de ses droits en matière du 1% logement ?

 

Comment se fait la communication auprès du personnel, et par qui ?

 

Le matériel mis à disposition (s’il existe) est-il accessible par tous ?

 

Montant de la cotisation versée par l’employeur au titre de l’année N

 

 Montant de la cotisation versée par l’employeur au titre de l’année N - 1

 

Montant des aides versées

 

Répartition de l’affectation :

-          locatif

-          accession

-          prêts

-          subventions

 

Montant affecté à l’aide au logement des travailleurs immigrés et des populations en difficulté ?

 

Nombre de demandes de prêts d’accession à la propriété pour l’année N ? et pour l’année N - 1

 

Nombre des refus ?      Pour quelles raisons ?

 

Nombre de demandes de logements locatifs pour l’année N ? et N –1 ?

 

Nombre des refus ?  Pour quelles raisons ?

 

Nombre des demandes en attentes de propositions ?

 

Nombre des refus ou annulations de la part des salariés ?

 

Nombre des dossiers classés « sans suite » ?

 

Nombre de salariés ayant trouvé un logement par un organisme autre que notre collecteur ?

 

Dans ce cas, nombre de bénéficiaires de l’avance loca pass et de la garantie loca pass prise en charge par notre organisme collecteur ?

 

Nombre de demandes de prêts garanties loca pass  pour l’année N ? N –1 ?

 

Nombre d’avances loca pass pour l’année N ?  N - 1 ?

 

Nombre des refus ?  Pour quelles raisons ?

 

Nombre de demandes de prêt « Pass travaux » pour l’année N ? N -1 ?

 

Nombre des refus ?   Pour quelles raisons ?

 

Combien y a t-il eu de demandes d’aides à la mobilité professionnelle pour l’année N ? N -1 ?

 

Nombre de logements réservés pour l’entreprise ?

 

Sur quels lieux géographiques ?

 

Autres aides au salariés :

 

Tableau récapitulatif des aides, par catégorie socio-professionnelle de salariés

 

 

 

Nom du correspondant de l’entreprise avec le collecteur   

 

 

 

 

Repost 0
10 avril 2008 4 10 /04 /avril /2008 00:00

Notre engagement quotidien

 

à juste raison nous amène toujours face aux dirigeants d’entreprise, aux représentants du patronat ou des administrations à nous arquebouter sur les revendications immédiates et sur les sujets importants que sont entre autres « pouvoir d’achat des salaires et pensions, niveau de protection sociale et des retraites… ». Ils ont un lien

fort avec l’entreprise, les conditions de travail et l’emploi.


Les directions d’entreprise qui sont face à nous ne sont pas en
charge direct de la question du logement même si celles-ci participent au travers de leurs versements, à la gestion paritaire du 1% logement et sauf celles du secteur concerné.


Mais au même titre que l’éducation ou même parfois la formation
professionnelle,

 

le logement est souvent un sujet souvent écarté dans le débat et dans l’action syndicale. Hors celui-ci est pourtant au coeur des moyens d’existence. Essayons de penser notre vie de famille sans logement et sans abri ? Quelles seraient les conséquence sur l'équilibre de notre vie ?

Voir la suite en cliquant : link

Repost 0
Published by CGT Nord Pas de Calais - dans Logement: enjeu syndical
commenter cet article
1 janvier 2007 1 01 /01 /janvier /2007 00:00

LE LOGEMENT DES SALARIES

que peut faire le syndicat ?

que peut faire la commission logement ?

 

1.     Informer les salariés   Þ le syndicat (en interne et dans l’interpro) Þ la commission

 

2.     Se réunir au moins 1 fois par trimestre  Þ la commission

 

3.     Se réunir sur la question spécifique du logement pour analyser, réfléchir, organiser des actions au moins 1 fois par trimestre (ou pour impulser la réunion de la commission ou bien pour suivre la commission)  Þ le syndicat (et (ou) en intersyndicale)

 

4.     Obtenir les éléments chiffrés de l’employeur Þ la commission

 

  1. Consulter les salariés pour évaluer les besoins Þ le syndicat (en interne et dans l’interpro)

Ou Þ la commission

 

6.     Tenant compte des éléments (3) et (4) cibler les points sur lesquels il est nécessaire d’intervenir Þ le syndicat Þ la commission

 

7.     Faire le choix des actions possibles à mener pour faire avancer le travail de la commission et pour peser sur les choix politiques en matière de logement

 Þ le syndicat (en interne et dans l’interpro)

 

8.     Rendre compte trimestriellement au CE Þ la commission

 

9.     Instaurer une relation régulière avec notre représentant syndical au Conseil d’Administration du Collecteur pour (a) obtenir des informations (b) transmettre les attentes des salariés et du syndicat Þ le syndicat  (en interne et dans l’interpro)

Þ la commission

 

10.                       Discuter le choix du ou des collecteurs Þ la commission

 

11.                       Faire venir à l’entreprise le collecteur Þ la commission

 

12.                        Réclamer une participation financière accrue de l’employeur Þ la commission

  Þ le syndicat (en interne et dans l’interpro)

 

13. Exiger l’utilisation des fonds localement Þ la commission Þ le syndicat (en interne et dans l’interpro)

Repost 0
20 janvier 2005 4 20 /01 /janvier /2005 00:00

LE LOGEMENT DES SALARIES

 

 

Les propositions CGT à débattre

 

Par le syndicat ? par la commission logement ?

 

 

 

q  Augmenter la production de logements locatifs

 

Ø en prenant des mesures pour débloquer des terrains inutilisés appartenant à des collectivités publiques

Ø en facilitant la création de zones dédiées à l’urbanisation

Ø en obligeant les communes à respecter l’obligation des 20 %  de logements sociaux

Ø en exigeant que chaque opération immobilière comprenne 20 % de logements sociaux

Ø en mettant en demeure les propriétaires de logements vacants depuis plus d’un an de louer dans les trois mois. Si échec, un bail à réhabilitation doit être signé entre le propriétaire et un organisme public ou privé capable de mettre en œuvre la relocation au tarif logement social

 

 

q  Augmenter la production de logements en accession à la propriété

 

Ø Multiplier les opérations de location/accession, en élargissant les ayant-droit au-delà des plafonds de ressources HLM

Ø Faciliter la création de lotissements communaux garantissant un accès au foncier à pris bas

Ø Faciliter règlementairement, financièrement, et encadrer techniquement les opérations d’auto-construction, sur la totalité ou sur une partie des travaux à réaliser

 

 

 

 

 

 

q  Renforcer le rôle du FSL (FONDS DE SOLIDARITE AU LOGEMENT)

     Garant du dépôt de garantie et des loyers

 

Ø Lui donner des moyens financiers plus conséquents venant du Conseil Général, de l’Etat et des bailleurs sociaux

Ø Elargir les ayant-droit aux salariés sur présentation d’un contrat de travail et dont l’employeur n’est pas assujetti à la collecte du 1%

Ø Lui permettre d’étendre ses garanties

Ø Revenir à la garantie de 36 mois de loyers, renouvelable si nécessaire

 

q  Accroître le rôle du 1% logement - Actuellement, la participation des employeurs à l’effort de construction est de 0,95 % de la masse salariale de l’entreprise, mais 0,50 % pour l’aide à la pierre avec le loca-pass et 0,45 % pour l’aide personnalisée au logement (APL).

 

Ø 1% de la masse salariale des entreprises doit être réellement collecté et ajouté aux retours de prêts consentis

Ø L’ensemble doit être affecté exclusivement au financement de l’aide à la pierre

Ø Les fonds, collectés auprès des entreprises de la Région, doivent être utilisés et redistribués pour le logement des salariés de la Région

Ø Les salariés doivent pouvoir en contrôler l’utilisation et peser sur les choix

Ø La part du 1 % entrant dans le montage financier des opérations immobilières doit être beaucoup plus importante et permettre ainsi d’accroître le nombre des logements à construire et (ou) de faire baisser les prix

Ø La collecte doit être élargie aux entreprises de moins de 10 Salariés (elle vient de passer à + de 20). Elle doit être étendue au secteur agricole (qui pour le moment est exclu du dispositif) et elle doit être étendu aux 3 fonctions publiques (dans la mesure où ces secteurs voient fondre, comme neige au soleil, depuis plusieurs années, tous les systèmes mis en place pour faciliter l’accès au logement de ses personnels).

 

 

q  La gestion du 1% doit être démocratisée

 

Ø Les conseils d’administration des organismes collecteurs doivent devenir le reflet des résultats aux élections prud’homales

Ø Les commissions logement des comités d’entreprises doivent pouvoir décider de l’affectation du 1 % généré par l’entreprise et leur composition doit être le reflet des résultats aux élections professionnelles

Ø Des commissions logement doivent être crées :

-         dans les services de la fonction publique

 

-         dans chaque commune (pour les entreprises de moins de 20 Salariés) en respectant les résultats des élections professionnelles

 

Ø Le rôle des organisations syndicales doit être reconnu par les pouvoirs publics et leur place dans toutes les instances de gestion et de décision relatives au logement doit être incontournable

 

 

q  Des mesures concrètes à mettre en œuvre

 

Ø Le montant du dépôt de garantie ne doit pas dépasser 1 mois de loyer

Ø Le délai de préavis d’un locataire ne doit pas excéder 1 mois

Ø Les évolutions de loyer doivent être indexées à l’évolution des salaires dans la fonction publique

Ø Les augmentations de loyer doivent être immédiatement suivies de l’augmentation des aides personnalisées au logement

Ø Les plafonds de ressources doivent suivre les mêmes évolutions et être cohérents entre les bailleurs sociaux (pour les loyers) et la CAF (pour les aides au logement)

Ø Les plafonds d’ouverture des droits au 1 % logement doivent être élevés pour permettre l’accès à tous les salariés, sauf les cadres dirigeants des Sociétés autres que PMI

Ø Une expulsion ne peut avoir lieu sans le relogement du locataire

 

 

q  Promouvoir le secteur de la Construction

 

Ø Favoriser la formation professionnelle qualifiante

Ø Développer la formation dans les lycées professionnels

Ø Faciliter la création d’emplois durables

Ø Soutenir les contrats d’apprentissage

 

 

q  Accroître la qualité des logements

 

Ø Augmenter les surfaces à vivre

Ø Donner aux logements la capacité d’être transformés

Ø Choisir des matériaux recyclables

Ø Concevoir des logements avec les préoccupations environnementales

Ø Favoriser les économies d’énergie et d’eau

Ø Respecter le confort et la santé

Repost 0
10 janvier 2001 3 10 /01 /janvier /2001 00:00
Voir l'article 434 7 du code du travail: link
Repost 0
Published by Collectif Logement CGT - dans Logement: enjeu syndical
commenter cet article

Pages

Service Public du logement

j-aime-HLM-SP.jpg

 

Soyons connectés !!!

Inscrivez-vous.jpgPour être informé chaque fois qu'un article est mis sur le blog,
inscrivez vous ci dessous en indiquant votre adresse émail.

Histoire des structures de la CGT

Voir la vidiéo en cliquant sur le lien suivant : link

structures-CGT.JPG